Sélectionner une page
Smart Humanities

Smart humanities est une formation continue en théorie de la conscience pluridisciplinaire pour les responsables et les personnes intéressées.

 

On y explique de manière compréhensible pour tous: comment <<fonctionnement>> la conscience et la perception esthétique, comment ces deux éléments sont expliqués dans des matières comme la littérature, l’art ou la philosophie – et comment l’économie d’entreprise pourrait profiter de cette autre vision. Car les matières dites douces s’intéressent à des sujets tels que l’esthétique, le sentiment de sens et d’autres facteurs doux qui constituent l’être humain. Mais l’industrie fait bien sûr nettement moins cela. Certes, les soft skills y sont tout à fait à l’ordre du jour. Mais elles semblent si peu ancrées avec succès dans le quotidien de l’industrie que 50 à 70% de tous les dysfonctionnements coûteux, tels que les comportements de base non coopératifs ou les burn-out, y seraient dus non pas à des problèmes techniques, mais à des problèmes interpersonnels – et, du point de vue des disciplines douces, à une gestion unidimensionnelle de la conscience humaine. C’est pour combler le fossé profond entre les deux camps que cette formation Mastermind a été développée dans la pensée pluridisciplinaire. 

Neu daran ist ein modèle numérique du traitement de l’information humaine issu de la psychologie théorique et de la recherche sur l’intelligence artificielle. L’ancien est la division en chapitres sur le modèle des septem artes liberales historiques. Les sept modules de cette nouvelle version sont organisés comme des réseaux neuronaux de personnes intelligentes (qui ne pensent pas plus que les autres, mais qui sont mieux connectées):

    1. L’art de la pensée
    2. L’art de la communication
    3. L’art de la créativité
    4. L’art d’être politiquement (in)correct
    5. L’art de gérer l’ignorance
    6. L’art du guidage

Cette formalisation de concepts doux de la conscience avec les paramètres durs de la théorie moderne des systèmes optimise non seulement la compréhension des personnes, mais aussi celle de l’évolution du marché. En effet, les entreprises et les cultures (d’entreprise) sont des systèmes composés de personnes et présentent donc des structures similaires. Les comprendre permet une approche plus globale, plus efficace et plus durable des personnes et des systèmes. Cette <<vue d’ensemble>> est la nouvelle (et en fait l’ancienne) exigence envers l’industrie, l’objectif de production de demain.

Plus d’informations sur: www.breitband-hr.de et www.business-aesthetics.com

 

X